La droite citoyenne, la seule à défendre des convictions et non des appareils politiques

Parmi les listes candidates aux élections municipales de Muret, s'affronteront la liste soutenue par LaREM, conduite par Laurent MAZURAY, et la liste citoyenne divers-droite que j'aurais l'honneur de conduire, dénommée 100% MURET.

Comme beaucoup, j'ai appris par voie de presse que Laurence ARRIBAGÉ, présidente de la fédérale de LR31, apporte finalement son soutien au candidat de la REM.
Les muretains sont en droit de connaître le contexte d'arrangement politicien LR-REM dans lequel s'inscrit cette décision.

Les élections de 2014 avaient laissé la droite muretaine en ruine, affaiblie par une division qui a profité au maire sortant PS. François Moisand et moi-même, bien que issus des deux listes divers-droites alors concurrentes, avons décidé de travailler immédiatement ensemble. Nous sommes partis d'un tas de cendres et avons œuvré pendant 6 ans pour réconcilier ceux qui s'étaient livré à un combat fratricide. Nous y sommes parvenu, exception faite de quelques éléments isolés, justement issus des rangs des LR, qui avaient créé la discorde et suivent aujourd'hui une apparatchik du PS abandonnée par ses anciens amis.
Cette reconstruction, qui restera à entretenir et à parfaire, est déjà pour nous une première victoire que l'on ne doit à rien d'autre qu'à la fiabilité de nos engagements.
Alors quand, fin 2019, un représentant local des LR m'a indiqué que Laurence ARRIBAGÉ soutiendrait la candidature de 100% MURET, ajouté au fait que d'autres partis politiques de droite nous avaient déjà adressé leur soutien et leurs encouragements, j'ai cru qu'il était enfin possible de conjuguer toutes les forces de droite pour œuvrer à la reconquête de notre terre muretaine.

Mais j'étais bien naïve de croire que l'honnêteté politique l'emporterait sur le jeu des alliances d'appareils. J'apprends alors qu'un proche collaborateur de Laurence ARRIBAGÉ a pris l'initiative cavalière de réserver 3 places d'adjoint pour des candidats de ma liste sur celle de Laurent MAZURAY, candidat aux ordre de la REM, ex PRG, ex "monsieur sécurité" au bilan catastrophique du maire sortant. Par cette entremise d'ancien monde, les LR offraient à la REM un chemin dégagé.
Décidément, le contre-jeu vient encore des LR31.

Les LR31 n'ont aucune connaissance de terrain de Muret, n'ont jamais manifesté le moindre intérêt pour notre ville si ce n'est pour en faire une monnaie d'échange dans les arrangements politiciens avec la REM,

Je n'ai jamais pratiqué la langue de bois, ni les retournements de veste, et j'ai sur ma famille politique un regard bienveillant que je ne porte pas sur les partis qui disent la représenter au mieux, mais qui en sont souvent les fossoyeurs. C'est en tout cas le triste constat que je peux faire pour Muret.

J'ai la responsabilité et l'honneur de conduire une liste pour les prochaines élections municipales à Muret. Mes convictions sont anciennes, affirmées, et il n'est pas question pour moi de les renier. Cette liste est donc très officiellement une liste citoyenne divers droite.
Le terme "citoyenne" prend toute son importance dans la situation présente car il signifie que notre liste n'est aux ordre d'aucun parti.

En 2020, Muret a une chance inédite de passer à droite et de constituer une nouvelle place forte. 
Mon équipe n'envisage aucune alliance avec des personnes qui ne respectent pas leur parole, qui trahissent les valeurs qu'ils prétendent défendre, et qui prennent les électeurs pour des girouettes.

MC

Commentaires

La structure ainsi que les textes, images, sons et graphismes du site sont protégés au titre de la propriété intellectuelle. Toute reproduction totale ou partielle, de quelque nature qu'elle soit, doit être autorisée par Myriam CRÉDOT et accompagnée de la mention "source : www.myriam-credot.com"