Le Maire et la Reine des pôles

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:S%C3%A9gol%C3%A8ne_Royal_2007.jpg#filelinks
©Marie-Lan Nguyen
Quel dommage que les fêtes soient passées, les enfants auraient adoré ce conte merveilleux, sorti du chapeau à quelques mois des élections municipales.
En effet seuls les enfants, âmes pures et crédules par excellence, pourraient croire un seul instant en cette nouvelle vocation de notre édile sur la chose écologiste.

Le soutien royal de madame l’Ex-Présidente (entre autres « Exitudes » …) du Conseil régional de Poitou-Charentes, où son empreinte est restée anecdotique, n’y changera pas grand-chose : Le bilan écologique des deux mandats de notre maire tiendrait en caractères d’affiche sur un timbre-poste et ce ne sont pas des simulacres tardifs et pré-électoraux d’une « vocation naissante » qui y changeront quoique ce soit.

Mais ne soyons pas trop critiques et reconnaissons les tentatives remarquables – et remarquées - de notre édile durant ces mandats pour hisser Muret au rang de ville Verte, novatrice et avancée, le tout dans un grand respect de la démocratie participative et l’écoute des citoyens dont il est le seul à avoir le secret:

    • Destruction de nombreux platanes centenaires des allées Niel, pour y faire un parking et ramener les voitures en centre-ville, là où toutes les villes du monde font l’inverse.
    • Destruction du Vélodrome cinquantenaire et goudronnage intensif (+ de 3500 m2) des abords de l’école Elida HUGON pour y faire une route et des parkings (encore !).
    • Destruction d’un grand champ à l’entrée sud de la ville pour y édifier un bâtiment et des parkings (re-encore !) ne correspondant pas à des normes environnementales avancées.
    • Projet toujours repoussé et pas encore abouti de centrale hydroélectrique sur un bras de la Louge (rien ne presse !).

Alors non, laissons définitivement le sujet de l’écologie, l’environnement, en un mot le sujet de notre avenir commun et celui de nos enfants à des gens sérieux et responsables, dont c’est le vrai métier et la vraie vocation, mais surtout pas à Mme Royal et M Mandement, remarquablement incompétents en la matière.

En effet, nous parlons ici d’enjeux majeurs et sérieux, de maintien d’un cadre de vie décent, de préservation et survie de la planète et des espèces qui la peuplent, où chacun à son niveau et dans son périmètre doit agir en fonction de ses moyens et sa conscience de l’urgence, loin des bricolages électoraux hâtifs.

En la matière, notre Maire a grandement failli et ce n’est pas une épaule (Nord ou Sud ?) complaisante de dernière minute qui y changera grand-chose sauf à ridiculiser encore un peu plus, s’il le fallait, notre édile dans sa grande carence en matière de développement durable et de prise de conscience des enjeux majeurs de notre monde. Mais on a la famille politique, parfois bien encombrante, qu’on peut et le tremplin d’hier se mue aujourd’hui en fardeau …

Les muretains avisés, il y en a beaucoup, ne mordront pas à cet appât grossier
Mme Royal et M Mandement, vous l’avez malencontreusement oublié : Dans la vraie vie, on n’est finalement que ce que l’on fait, pas ce que l’on dit.

Un observateur muretain

Commentaires

La structure ainsi que les textes, images, sons et graphismes du site sont protégés au titre de la propriété intellectuelle. Toute reproduction totale ou partielle, de quelque nature qu'elle soit, doit être autorisée par Myriam CRÉDOT et accompagnée de la mention "source : www.myriam-credot.com"