Quand André rejoint Georges contre Jean-Luc

Depuis plusieurs mois, départements et métropoles sont invités à réfléchir à un projet de fusion dans l'objectif d'éviter les doublons.
Si Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole, est favorable à ce projet, il en va tout autrement de Georges Méric, président du Conseil départemental de Haute-Garonne, qui souhaite la coexistence des deux collectivités.

André Mandement, Maire de Muret, soutient la position du Président PS du Département de la Haute-Garonne et a demandé aux élus municipaux d'appuyer ce soutien en adoptant une motion qui engage notre commune contre le projet de fusion Département-Métropole.

La délibération a été présentée au Conseil municipal réuni le 29 novembre 2018 et a donné lieu à de vifs échanges entre une majorité acquise à la cause du Département et une minorité favorable à la fusion.

Extraits des débats :




Le Maire de Muret, très friand des sujets qui peuvent justifier une bataille contre la Métropole toulousaine, a trouvé ici une nouvelle occasion de se mesurer à "Jean-Luc".



MC

Commentaires

  1. Lettre ouverte à Mr Mandement, que je n'appellerais pas André... Monsieur le Maire, vous évoquez une rupture du Scot, une cohérence territorial, une maîtrise des portes monnaies,...Monsieur, il serait bon de commencer par balayer devant votre porte, vous avez enclavé la ville de Muret, le sud, le nord, l'avenue Saint Germier, les allées Niel, mettant en difficulté flagrante les commerçants du centre ville, qui ne sont pas vos électeurs, pour la plupart, ne résidant pas sur notre commune. A 12 jours de Noël, l'accès au centre est quasiment impossible, et les allées principales fermées à la circulation. Votre condescendance est insupportable... Nous allons nous mobiliser pour le changement, j'ajoute, n'ayant pas participé au conseil municipal sur le débat, néanmoins m'y étant intéressée et eu un retour sur ce dernier, que "l'agressivité est la force des faibles". Myriam Manchon, cityonne murétaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avec parfaitement raison Madame Myriam Manchon. Monsieur Mandement devrait balayer devant sa porte. Mais il est du style à voir la paille dans l'oeil de son voisin mais pas la poutre dans le sien.
      Claudine M.

      Supprimer
  2. Monsieur Mandement n'écoute que lui et a toujours été agressif avec les dames. Il n'aime pas qu'une femme s'oppose à sa vision des choses. En plus il est pas habitué à avoir des gens qui lui tiennent tête. Jusqu'à maintenant il n'y a eu que Madame Caussade et vous Madame Crédot.
    Je n'étais pas au conseil municipal mais je viens d'écouter votre vidéo. Ce que j'entends est incroyable. Il est tellement fier de sa personne qu'il dit que même le gouvernement pense que Monsieur Mandement à raison. C'est grave d'avoir un maire à ce point autoritaire, égocentrique et misogyne. Ce n'est pas un démocrate.
    Merci Madame Crédot de tenir bon pour faire vivre la démocratie. J'aimerai beaucoup vous rencontrer.
    Claudine M.

    RépondreSupprimer
  3. Mandement,Méric....la socialie en fin de règne!!! Ils essayent de sauver les meubles avant d'être remerciés!!!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La structure ainsi que les textes, images, sons et graphismes du site sont protégés au titre de la propriété intellectuelle. Toute reproduction totale ou partielle, de quelque nature qu'elle soit, doit être autorisée par Myriam CRÉDOT et accompagnée de la mention "source : www.myriam-credot.com"