Ces "petites" dépenses indécentes

Contribuables Associés, l'association qui dénonce la gabegie de l’État et l’oppression fiscale du contribuable, consacre le dernier numéro de sa revue Tous contribuables ! à l'activité parlementaire, ou plus exactement à l'inactivité parlementaire, en matière de réduction des dépenses publiques. Les députés de La République En Marche, à la botte de l'exécutif, n'ont présenté aucune proposition de loi visant à réduire de manière drastique les dépenses publiques, et pas un n'a signé la Charte de bonne gestion de l’argent public que leur a présentée l'association.

Tous contribuables ! passe en revue quelques sujets qui dérangent :
- des djihadistes qui perçoivent des prestations financières (allocations familiales, indemnité chômage, ...),
- des avantages superflus procurés à des élus (des petits déjeuners,...),
- les pensions de retraite versées à 53 000 retraités fantômes à l’étranger,
- les montants exorbitant de subventions versées par l'Etat à des associations.
Ces "petites" dépenses indécentes sont autant d'impôts retirés de la poche du contribuable.

La lecture du dernier numéro de Tous contribuables ! vous est offerte.
> Cliquez ici pour voir la revue, 12 pages instructives à partager sans modération.


MC

Commentaires

La structure ainsi que les textes, images, sons et graphismes du site sont protégés au titre de la propriété intellectuelle. Toute reproduction totale ou partielle, de quelque nature qu'elle soit, doit être autorisée par Myriam CRÉDOT et accompagnée de la mention "source : www.myriam-credot.com"