L'ÉNAC conforte son enracinement muretain

Depuis sa création en 1949, il y a plus de 68 ans, l’ÉNAC assure la formation des cadres et principaux acteurs de l'aviation civile
D'abord implantée sur le domaine de l'aéroport d'Orly (Paris) à titre provisoire, l'ÉNAC y demeurera quasiment 20 ans avant de migrer vers Toulouse, terre d'accueil historique de l'aviation civile française.

En 1968, l'ÉNAC s'installe donc dans la ville rose, et plus exactement au cœur du campus scientifique de Rangueil à proximité de l’université scientifique Paul Sabatier, du Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), et de nombreux laboratoires du CNRS.

Placée sous la tutelle du ministère de l'Écologie et des Transports et membre associé de l'université de Toulouse, l'ÉNAC est devenue au fil du temps la plus importante des grandes écoles ou universités aéronautiques en Europe, et une référence incontournable en matière de formation des personnels de l'aviation civile.

Le panel des métiers auxquels l’ENAC forme est très large : ingénieurs et professionnel de haut niveau capables de concevoir et faire évoluer les systèmes aéronautiques (cockpits, moteurs, ...), pilotes de ligne, contrôleurs aériens, techniciens aéronautiques, ...

L'un de ses centres de formation est implanté sur l'aérodrome de Muret-Lherm depuis 1968 et forme des pilotes, du brevet de base jusqu'aux qualifications de pilote professionnel.

"Muret voit son activité accrue par la proximité du pôle industriel aéronautique toulousain et la délocalisation, dans les années 1990, de certains services de la D.G.A.C..[source enac.fr]

Le 15 septembre, Didier LUX, Président du Conseil d'Administration de l'ENAC et Marc HOUALLA, Directeur, ont inauguré les nouveaux bâtiments du centre de formation de l'ENAC sur l'aérodrome de Muret-Lherm. 
Ces nouveaux locaux confortent un enracinement ancien sur le territoire muretain. 
Nous souhaitons le meilleur pour tous les élèves qui y passeront.

MC

Commentaires