Le remake de la présidentielle


Dans la 7ème circonscription de la Haute-Garonne, le second tour des élections législatives sera un remake de la présidentielle : La République en Marche contre le Front National.
Le résultat final sera assurément identique à celui de la Présidentielle.

Les deux finalistes sont finalement ceux qu'on aura le moins croisé en campagne. Dans notre circonscription comme partout ailleurs, les électeurs n'ont pas voté pour des élus locaux de terrain, mais pour une étiquette : celle qui donne les pleins pouvoirs au jeune Président.

L'effet Macron est incontestableSans sous-estimer les candidats En Marche, il est bien évident qu'il n'ont pas été choisis pour leurs qualités personnelles. N'importe quel candidat affublé de l’estampille En Marche était assuré d'être au second tour.

A quelques très rares exceptions près, tous les partis "classiques" ont pris une énorme claque en étant éliminés dès le premier tour. La droite qui n'est pas "en marche" (LR, UDI et autres) est quasiment inexistante, et le PS ne parvient pas à sauver ses têtes, y compris dans des circonscriptions historiquement acquises à la gauche, comme la 7ème circonscription de la Haute-Garonne où les élus locaux ont pourtant fait bloc derrière leur candidate.
Seuls les extrêmes (France Insoumise ou Front National) tirent leur épingle du jeu en retrouvant les places qu'ils avaient décrochées lors de la présidentielle.

Mais avec seulement 51% des votants au premier tour, et certainement moins au second, le premier parti de France reste encore l'abstention. Trois quart de nos députés seront élus par moins d'un quart des électeurs. Totalement dévoués au Gouvernement, ces députés ne seront pas autorisés à exercer le contre-pouvoir que les textes leur confient. 

Dans une semaine, il n'existera plus de pluralité parlementaire. Exécutif (gouvernement) et législatif (assemblée nationale) ne feront plus qu'un. La très forte abstention et la concentration d'autant de pouvoir entre les mains d'un seul homme sont des signaux inquiétants pour notre démocratie.


MC

Commentaires