Les petits pas de la vidéo-surveillance urbaine

Envoyé par François MOISAND
©FrançoisMoisand │ Les cercles représentent les champs vidéo des 3 caméras 
Ce blog a le plaisir d'ouvrir ses pages à François MOISAND, Conseiller municipal de la ville de MURET, appartenant au groupe "MOM - Muret Opposition Municipale", et qui nous livre son sentiment sur l'installation de trois caméras au niveau de la place de la République.

"La Ville de Muret vient de lancer un appel d’offre pour l’acquisition et la pose d’un système de vidéo-surveillance urbaine. Il est prévu d’installer ce système sur la place de la République dans le cadre de l’optimisation de la prévention et de la sécurité du lieu. 

Le but est bien entendu de prévenir les actes d’incivilité ou délictueux sur les personnes et les biens sur cette place. Pour cela, le dispositif sera constitué d’un parc de caméras haute-définition et d’équipements centralisés pour stocker et exploiter les images. Fonctionnant 7 jours sur 7 en continu, le système permettra au personnel assermenté par la ville et à la Gendarmerie de visionner les images enregistrées de jour comme de nuit sur une période glissante de 20 jours.
Pour rassurer les habitants, une fonction de masquage dynamique des zones privées au niveau des caméras sera intégrée au dispositif de manière à respecter l’intimidé de chacun.

A ce stade, trois caméras ont été retenues et devraient permettre de couvrir les zones d’accès à la place ainsi qu’une large partie de la place elle même (voir photo ci-dessus).

Souhaitons que ces investissements puissent faire évoluer le sentiment d’insécurité qui règne dans le centre-ville et qu’ils ne fassent pas que déplacer les problèmes."

François MOISAND
Conseille municipal de la ville de MURET
Groupe "MOM - Muret Opposition Municipale"

Commentaires

La structure ainsi que les textes, images, sons et graphismes du site sont protégés au titre de la propriété intellectuelle. Toute reproduction totale ou partielle, de quelque nature qu'elle soit, doit être autorisée par Myriam CRÉDOT et accompagnée de la mention "source : www.myriam-credot.com"