Une opposition municipale unie à MURET ? Et pourquoi pas !

Suite au compte rendu du Conseil municipal du 17 avril posté sur Facebook, j'ai échangé de nombreux messages avec un profil anonyme qui oeuvre sous le sobriquet de "Harry Comacias". A la lecture de ses diatribes, j'ai bien compris que la guerre fratricide que s'étaient livré les deux listes opposées à l'actuel maire (sortant et réélu) était ancienne, tenace et que la hache de guerre ne pourrait pas être enterrée de sitôt. 
J'aurais eu plaisir à converser de vive voix avec ce mystérieux personnage, qui semble pétrie d'une étrange animosité à mon égard, mais quelque chose me dit qu'il ne dévoilera pas une identité peut-être embarrassante par rapport à l'âpreté de la discussion. 
Ses propos ont été clôturés par ceux de Marc VIGUIÉ ainsi livrés :
« La démocratie locale a, me semble-t-il, ses règles et je suis impatient de constater les effets tangibles de votre opposition constructive. C'est là que nous délimiterons le périmètre de votre vérité. Je serai attentif comme bon nombre de Muretains.
Votre porte reste ouverte écrivez vous ... mais votre local politique des allées est bien vide. Le notre est toujours là, pour longtemps, ....et sa porte, bien réelle, vous est ouverte. 
Au plaisir de vous rencontrer...sans petits mouchoirs. Cordialement, MViguié. »

L’invitation était lancée et je la saisis aussitôt en lançant la promesse d'une « petite visite ». Quarante huit heures après, l'instant est imminent.

Me voilà partie ce matin, en direction de la permanence de campagne d'Alain SOTTIL, pour une petite visite de courtoisie. En chemin, je croise quelques amis, dont un qui se propose de m’accompagner. Nous sommes donc finalement deux à nous présenter. L’accueil est assuré par trois personnes et les premières poignées de main sont un peu hésitantes. J’explique l’objet de ma visite (l’invitation lancée par M. VIGUIÉ). Mon hôte est absent. Il m’est proposé de l’attendre et de rencontrer par la même occasion Alain SOTTIL, immédiatement informé de ma visite. Le local s’anime, quelques visages amicaux viennent jusqu’à moi, l’atmosphère se détend, les langues se délient et la nécessité d’unir nos forces et nos talents pour combattre plus efficacement la majorité actuelle finit par l’emporter.

Après quelques minutes d’attente, Alain SOTTIL arrive et nous nous retrouvons alors à trois, Alain SOTTIL, mon ami et moi. Les échanges sont courtois, dépourvus de références à des polémiques du passé. Nous nous écoutons en respectant nos différences, et nous parlons d’avenir en capitalisant nos concordances. Le premier pas est fait et des engagements sont pris pour renforcer l’efficacité de l’opposition municipale.


Bien entendu, ma visite s’est terminée sans atteinte à mon intégrité intellectuelle. Je reste fidèle à mes idées et mes convictions, celles qui se retrouvent dans le programme que j’ai défendu durant la campagne. Je ne suis donc pas devenue « sottilienne » (malgré quelques sollicitations bien appuyées d’un ami qui se reconnaîtra). Je reste convaincue que l’opposition doit travailler ardemment avec toutes ses composantes 
pour remplir pleinement son rôle. Muret a besoin d’un renouvellement profond de sa classe politique. Je me réjouis d’avoir relevé chez mon interlocuteur quelques signes d’adhésion à ces deux points qui me semblent essentiels pour l’avenir des muretains. 


A très bientôt pour la suite des nouvelles de la vie municipale muretaine.


MC


Addendum - 28 décembre 2017 :
La page Facebook "MOM - Muret Opposition Municipale" a été désactivée.
Le post visé dans l'article n'est donc plus accessible par le lien qui avait été initialement placé ici.
Vous en trouverez une reproduction intégrale via ce lien.


Commentaires

  1. Personne n’est supérieur à personne, on est tous égaux avec des différences. S’écouter plus pour se comprendre mieux, c’est grandir ensemble pour mieux avancer…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C’est une belle réflexion, pleine d’humanisme et de bon sens. Merci pour votre intervention.

      Supprimer
  2. Quelque soit le groupe politique, nous avons beaucoup d'idées en commun afin de faire avancer et ameliorer notre ville. Et c'est ça qui est important.
    Ce blog est une très bonne idée. Nous attendons avec impatience des nouvelles aventures Madame Credot.
    " une européenne "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fédérer, communiquer, partager, construire, informer, … Toutes ces actions se veulent au service des muretains. Merci pour votre intervention.

      Supprimer
    2. Max LANDREAU30/04/2014 16:38

      Bien ! Voilà un pas de fait et pas des moindres. Nous menons le même combat, il ne s’agit pas pour cela de quitter un uniforme pour en revêtir un autre. Des engagements sont pris pour renforcer l’efficacité de l’opposition municipale…Tout est dit et l’essentiel Myriam Credot, c’est que vous nous avez rejoint sans pour cela que le fait de traverser notre permanence nécessite obligatoirement un visas.
      Pour tout vous dire, notre Ami Marc Viguié m’a devancé sur mon intention de vous rencontrer, j’avais pour se faire choisi mon camarade UMP votre voisin comme complice à cette rencontre.
      Le passé reste le passé, on ne regarde plus en arrière mais devant soi, et si je reprends de vous cette ligne : l’opposition doit travailler ardemment avec toutes les armes dont elle dispose pour remplir pleinement son rôle, et que Muret a besoin d’un renouvellement profond de sa classe politique…c’est que nous nous sommes compris. Bienvenue au « Club ».


      Supprimer
    3. M. LANDREAU, votre message me donne l’occasion de vous remercier pour vos encouragements, mais aussi de saluer très cordialement toutes celles et tous ceux qui, par leurs soutiens ou leurs actions, participent à la formation de la nouvelle droite muretaine, suffisamment unie pour former une véritable opposition, suffisamment éclectique pour nourrir les débats, suffisamment libre pour s’autoriser une nouvelle vision de l’avenir, suffisamment forte pour défendre nos valeurs et nos convictions.
      Merci pour votre intervention et à très bientôt

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

La structure ainsi que les textes, images, sons et graphismes du site sont protégés au titre de la propriété intellectuelle. Toute reproduction totale ou partielle, de quelque nature qu'elle soit, doit être autorisée par Myriam CRÉDOT et accompagnée de la mention "source : www.myriam-credot.com"