Rechercher dans ce blog

12 juin 2017

Merci !

L'aventure électorale des législatives s'est achevée hier soir pour mon équipe.

Merci aux 1 064 électeurs qui nous ont fait confiance en nous apportant leurs suffrages. Nous resterons fidèles à nos convictions et nous continuerons à porter un regard libre sur la vie politique de notre territoire et sur les rouages de notre démocratie.

Merci à Claude Jaïs d'avoir accepté d'être mon suppléant et à Jean-Michel GUAINEBE de remplir pour quelques jours encore la fonction de mandataire financier.

Merci à toutes celles et tous ceux qui nous ont accompagnés tout au long de la campagneainsi qu'à leurs proches qui ont vécu les coulisses de la campagne de très près.

Nous avons défendu ensemble un engagement politique sincère, pragmatique, et axé sur des valeurs qui nous sont chères. Je suis fière du chemin que nous avons parcouru, de la force de notre engagement, de notre ténacité, de la dynamique qui a rythmé notre campagne. Grace à l'implication de chacun, suivant un rythme particulièrement soutenu, nous avons hissé notre logistique à la hauteur de celle de nos concurrents les plus expérimentés. 

Les résultats ne sont peut-être pas à la hauteur de tous les espoirs, mais ils s'expliquent. 
Tout d'abord, il ne faut pas perdre de vue que les législatives sont des élections très politiques, normalement fermées aux candidatures indépendantes comme la notre. Nous avons cependant relevé le défit et avons comptabilisé plus de voix que certains partis structurés et rodés aux élections.
Ensuite, le contexte national est incontestablement très favorable aux candidats estampillés "En Marche", et marqué par un partage des voix entre les extrêmes (FN et FI) en seconde position. Dans ces conditions, toutes les autres formations se partagent les miettes.
Par ailleurs, quand on compare notre résultat (2%) à celui des partis traditionnellement dit "de gouvernement" (9% pour le PS et 8% pour les LR et l'UDI réunis), nous n'avons pas à rougir. 

L'expérience aura mis à l'épreuve nos moyens d'action humains et techniques déployés sur 60 communes. Nous avons démontré que nous pouvions avoir une force de frappe non négligeable. C'est une belle démonstration qui a été saluée par certains de nos adversaires et nous donne de belles perspectives pour les prochaines échéances.

De nouveaux challenges nous attendent, et nous saurons les relever.

A très bientôt !

www.myriam-credot.com